Notre choix : la ruche “Simplicity”

La “SIMPLICITY” de LANGSTROTH

Retour aux origines par Michel Poncelet

La SIMPLICITY de LANGSTROTH : Pourquoi ? Qui est-elle ?
Pourquoi ce retour aux origines?

(cliquez sur les liens en bleu)

La Langstroth est le modèle de ruches le plus répandu dans le monde.
Voici quelques extraits qui ont orienté mon apiculture… et le choix de la ruche.

“Partant du cadre, nous voyons qu’il y a 425 x 215 mm dans œuvre. Ces mesures établissent la longueur et la hauteur de la ruche. Quant à la largeur, elle dépend du nombre de cadres que l’on emploie : 8, 10, 12 cadres … L’ABC de l’Apiculture – A.I. ROOT  p. 60-61.”

“La Simplicity fut la première ruche mise sur le marché par A.I. Root et qui conservait les proportions de la Langstroth… mais avec 8 cadres… et tout le monde donnait sa préférence aux ruches à 8 cadres…” L’ABC de l’Apiculture – A.I. ROOT  p. 404-405.”

“…maintenant, nous sommes devenus de fervents adeptes des ruches à hausses multiples…et nous avons développé une méthode de travail avec ces ruches que nous agrandissons de plusieurs hausses selon la force de la colonie, de façon à lui permettre de se développer librement…

…pendant cette longue période de l’histoire, l’abeille s’est très bien adaptée à cette forme de caverne étroite et haute que constituent les arbres creux…nous voyons comment, en hiver, le peuple se resserre sur un certain nombre de cadres à l’emplacement du nid à couvain au-dessus duquel elle a placé son pollen et son miel…

…la grappe hivernale doit toujours rester en contact avec sa couronne de nourriture et elle ne peut rompre le contact…la grappe n’est pas stationnaire mais monte continuellement vers la nourriture, vers le haut; si ce contact est rompu, c’est la catastrophe… cette condition est remplie avec la ruche à hausses multiples…

…congrès Apimondia à Mexico : la ruche Langstroth peut contenir 10 cadres mais la plupart des professionnels n’en utilisent que 9 dans le corps et 8 dans la hausse…

… les systèmes Dadant et Langstroth sont les plus connus. Dadant a des cadres hauts dans le corps de ruche et là-dessus des hausses à miel contenant des demi-cadres…L’avantage de ces cadres hauts est approprié au développement du couvain…Par contre, il contrarie le renouvellement des cadres et impose deux sortes de cadres…Je considère la possibilité d’interchangeabilité des cadres et des corps comme indispensable dans un rucher moderne;  elle donne à l’apiculteur entière liberté et permet la pratique de toutes les techniques apicoles… KARL PFEFFERLEE : L’APICULTURE AVEC LA RUCHE A HAUSSES MULTIPLES ET LA VARROASE” 6e édition.

Et voici deux livres qui ont également mérité toute mon attention :

Hors des sentiers battus – d’Henri DECORTIS
Conduite de la ruche Langstroth – de SNELGROVE

En 1978… avant de me lancer dans la reconstruction de mes deux ruchers, j’ai établi les plans du cadre et du corps de ruche de la Langstroth Simplicity. Les dimensions extérieures du cadre retenues sont : longueur 435 mm (longueur de la Dadant Blatt),  hauteur 232 mm.

P.S. Janine Kievits dans un article  “Quelles sont les mesures exactes d’une Langstroth…”  rappelle les mérites de ces grands apiculteurs que sont  Jan Dzierzon et L.L.Langstroth.
Dans son livre “Le rucher de rapport-Ed.8” Alin Caillas explique l’origine de la variabilité des dimensions de “Quelques bons modèles de ruches” .

Le nombre de cadres retenus est de 9, espacés de 35 mm de centre à centre et de 8 dans les corps servant de hausses, sur glissières avec plots d’écartement, plateau simple. Disposition en bâtisse chaude. Le plateau varroas est venu par la suite en 1985 après l’invasion Varroas. Il est l’adaptation du confortable plateau Varrio de Karl Pfefferlee. Je l’ai construit d’abord en bâtisse froide; par la suite en bâtisse chaude. Le nom de SIMPLICITY a été rendu à la ruche après qu’elle ait été adoptée par HLS pour ses cours et pour l’honneur de L. L. Langstroth.

Évolution des plateaux au cours du temps, et les éléments de la ruche.

Petite divisible, la SIMPLICITY n’a rien perdu de sa modernité. Visitez-là en cliquant ICI

Le choix de H.L.S. : La SIMPLICITY de LANGSTROTH

Pourquoi ?

H.L.S. est un rucher école. Il présente différents modèles de ruches à ses élèves. Des colonies sont logées en Dadant Blatt, le modèle le plus courant dans notre région, et en SIMPLICITY.

L’expérience justifie notre préférence pour la SIMPLICITY pour ses nombreux avantages. Ce modèle permet une apiculture à la mesure de chacun : avec 2, 3, ou 4 corps, avec ou sans grille à reine, permet toutes les conduites de ruche, permet un contrôle efficace de l’essaimage. Tous les éléments, cadres et corps étant identiques, il est facile de la manipuler et de la construire.

Nous la construisons en bois du pays et elle est fabriquée par un menuisier du pays.
Elle est commercialisée sous le nom de SIMPLICITY – HLS.   Description de la ruche SIMPLICITY  .

Le plan DEMARÉE.

Extrait du livre “Hors des sentiers battus” – d’Henri DECORTIS

Le plan Demarée, dans son principe, par Michel Poncelet

Le plan Demarée se pratique avec des ruches divisibles. Le volume de la Simplicity de Langstroth convient particulièrement bien.

Le plan Demarée consiste en fait à réaliser un essaim intermédiaire dans la ruche elle-même. Cela n’affaiblit pas la colonie mais freine considérablement l’essaimage et permet une apiculture à distance.

Facilité et rapidité d’exécution parce que l’on manipule des corps et non des cadres.