Le frelon asiatique

Le frelon asiatique  – Vespa Velutina Nigrithorax – est originaire de la zone de Shanghai-Chine, c’est une des 22 espèces de frelons d’Asie.
L’hypothèse de l’introduction a été le commerce international de poteries en France (Lot-et-Garonne) vers 2004.
L’espèce est invasive, en une dizaine d’années, les 2/3 de la France, l’Espagne et l’Italie sont touchées par son expansion rapide. Fin 2016, le premier nid a été détruit en Belgique. Clic sur la carte de progression du frelon en Belgique.  En octobre 2018, une fondatrice a été formellement identifiée à Herbeumont.

C’est un phénomène entomologique, sociologique et économique avec les conséquences suivantes:

→D’ordre écologique-biodiversité : un réel problème et non maitrisé actuellement, car c’est un prédateur généraliste avec des techniques de chasse redoutables, il n’est pas spécifiquement prédateur de l’abeille. Vespa Velutina cherche tout insecte volant ou rampant pour nourrir ses larves.

→D’ordre santé humaine : piqûre douloureuse, …peut causer des réactions bénignes de type nécrose, des réactions au niveau du système nerveux central jusque l’arrêt cardiaque, le choc anaphylactique (plusieurs dizaines de mortalité en France). Le venin peut être projeté à travers les visières des combinaisons, il faut porter des lunettes de protection.

→D’ordre économique :
•Le secteur apicole : la disparition de colonies dans l’année en fonction de la pression du prédateur.
•Les secteurs des jardins, des couvreurs, … confrontés aux attaques des nids dans les haies, sous les toits, …
•Le secteur des marchés : étalages de viandes, de poissons,… baisse du chiffre d’affaire.

Comment l’identifier ?

En consultant le site de Biodiversité en Wallonie

Qui contacter en Belgique ?

Piège à frelon asiatique

-Recherche au CNRS : Eric DAROUZET spécialiste du frelon asiatique, professeur et chercheur à l’université de Tours;

-Appelé BCPA pour “bac de capture préventif et autonome” de Denis JAFFRE