Histoire

30 années d’histoire

LE RUCHER EXPÉRIMENTAL HOUILLE-LESSE-SEMOIS FÊTE SES 30 ANS

Il ne reste pas beaucoup d’apiculteurs qui peuvent encore raconter les origines du groupement H.L.S. : André Clarinval de Gedinne, Firmin Grosfils de Porcheresse, Michel Poncelet de Carlsbourg ….

Voilà une bonne trentaine d’années, les villages comptaient encore de nombreux apiculteurs qui possédaient beaucoup de colonies. Puis l’apiculture a commencé à pâtir des effets des nouvelles techniques agro-environnementales, de  la modernisation de la vie sociale et d’un fléau : un acarien parasite des abeilles venu d’Asie, appelé VARROA.

Progressivement, les sections apicoles régionales qui dépendent du Ministère de l’Agriculture ont vu leurs effectifs se réduire comme peau de chagrin au point qu’elles ne pouvaient plus rien organiser comme activités apicoles…

Le 13 avril 1985, dans un auditoire de l’Institut Saint Joseph de Carlsbourg eu lieu une grande assemblée réunissant les apiculteurs des sections de Bouillon, Bertrix, Gedinne, Sugny, Ochamps, Wellin et Bohan.

Au terme de cette assemblée, il fut décidé d’organiser ensemble les futures activités apicoles : conférences, expériences, traitements des maladies, sélection d’abeilles douces, initiation des jeunes apiculteurs, entraide, excursions …

Et cela a fonctionné : un comité a été formé et l’on a donné un nom à cette association de fait : “RUCHER EXPÉRIMENTAL HOUILLE – LESSE – SEMOIS” et l’on a organisé des cours et conférences, des excursions et de l’entraides …

Rapidement, l’association de fait est devenue une ASBL. Nous ne saurions pas trouver le nom de tous ceux qui se sont investis pour la réussite du mouvement.

Au cours des trente années, se sont succédé à la présidence : Michel Poncelet, Jean Marron, Auguste Noiret, Jean-Christophe Gaussin, Marc Plainchamp, Jocelyne Collard.
On ne peut pas oublier de citer notre ami André Bosseaux de Wellin qui a fait ses armes au rucher H.L .S. et qui est devenu un pionnier de l’apiculture belge et européenne.

Parmi les activités et réalisations un peu extraordinaires nous pouvons citer une excursion à Colmar chez Raymond Zimmer, l’organisation du Congrès d’Apiculture francophone de Belgique en 1991, l’achat d’un appareil à inséminer les reines pour faire de la sélection, l’aménagement du Wagon en rucher didactique, l’acquisition d’une miellerie ambulante dernier cri et tout dernièrement l’aménagement d’un second rucher à Nollevaux.

Nous avons été beaucoup aidés : par l’Institut Saint Joseph qui nous a offert le gîte, par la Province du Luxembourg, la Région Wallonne, la commune Maya de Paliseul, la Fraternité d’Orval,  et d’autres sponsors.

Voici les objectifs des statuts de l’ASBL :

  1. aider les abeilles à survivre dans notre écosystème parce qu’elle y joue un rôle indispensable.
  2. développer une apiculture correcte et performante.
  3. entretenir une dynamique d’entraide parmi les apiculteurs.
  4. informer le public et susciter des vocations

Ces objectifs, vont de soi pour des apiculteurs qui aiment la nature et nous avons suscité beaucoup de vocations.

Depuis 2010, l’ASBL est reconnue Ecole d’apiculture par la Région Wallonne et a déjà formé de nombreux nouveaux apiculteurs.

Cours pratique au rucher du “Wagon”

Les élèves, par groupes  de quatre, conduisent un petit rucher de 5 ruches  pendant deux saisons apicoles (de mars à août). Lorsqu’ils reçoivent leur certificat, les nouveaux apiculteurs savent utiliser le matériel,  visiter une ruche de manière professionnelle, éviter l ‘essaimage, réaliser des nucléi  (essaims «  artificiels »), marquer les reines, en élever, traiter la varroase…Bref, ils savent conduire leur propre rucher et, récompense, récolter leur miel.

Les affiliés au Rucher HLS  peuvent bénéficier de prêt gratuit de matériel : pas besoin d’acheter de matériel d’extraction ni de disposer de local spécifique chez soi ; l’ASBL dispose d’une miellerie ambulante super-équipée.

L’extracteur tangentiel, bac à désoperculer, …

Le rucher HLS, avec ses élèves et pour eux, fabrique ses propres ruches, fournit des nucléi et des reines de qualité, aide les apiculteurs qui ont subi des pertes de colonies.

Des conférences, ouvertes à tous, sont proposées durant l’année;  Se référer à “l’agenda”
Les conférences et les cours se donnent au collège de Carlsbourg.

Archives :
Articles paru dans la revue Abeilles & Cie n°31 et n°124 sur le site du Cari.
-Pages 31 et 32 du n°31, il est question du CONGRES DE L’APICULTURE FRANCOPHONE à CARLSBOURG en 1991.
-Dans la revue n°124, il s’agit de l’inauguration du rucher “Wagon”.
-Article dans la presse locale : Inauguration du rucher de Nollevaux en 2015.